×

Le Sénégal s’est engagé depuis 2012 dans la diversification du mix énergétique intégrant les énergies renouvelables. L'augmentation des capacités de production grâce à l'utilisation de sources d'énergie renouvelables est un objectif stratégique pour le pays.

 

De même, la mise en œuvre de projets solaires et éoliens constitue aussi un objectif stratégique, en ligne avec les engagements du Sénégal à la COP21.

 

Dans ce contexte, il est essentiel pour le Sénégal de disposer d’un réseau permettant d’assurer l’accès à un service électrique de qualité en zones rurales et périurbaines. Le développement prévu du réseau d’interconnexion régionale (projets de l’OMVS et de l’OMVG) doit ainsi s’accompagner d’une mise à niveau du réseau national de transport et de

distribution en vue de :

▪ Augmenter le taux de pénétration des énergies renouvelables tout en tenant compte des capacités d’intégration sur le réseau électrique sans mettre en péril sa stabilité générale ;

▪ Réduire les pertes techniques et commerciales ;

▪ Diminuer la puissance appelée en pointe en travaillant sur l’effacement de la demande.

 

À la suite du diagnostic et de l’évaluation des investissements de renforcement et de modernisation des réseaux de transport et de distribution de Senelec, il a été retenu :

▪ L’introduction des systèmes de type Smart Grid ;

▪ Le renforcement des réseaux de transport et de distribution afin de permettre le développement des énergies renouvelables ;

▪ L’amélioration de la qualité de service.

 

Le programme Smart Grid touche à la fois le réseau de transport et le réseau de distribution.

Les activités des sous-projets tournent autour de l’intégration des énergies renouvelables, de l’introduction progressive des réseaux intelligents et du développement du réseau de distribution.

 

  • Client
    ...
  • Budget
    ...
  • Durée
    ...